Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de l'information alternative et de la santé naturelle

Bluetooth, Graphène et Vaccins Covid où en est-on réellement

11 Janvier 2022 , Rédigé par motarcs Publié dans #Ethique, #Géopolitique, économie, manipulations, #Medecines, Recherches, Ethique, #Recherches, #Vaccination, #manipulations

Voici un résumé complet de ce qu'il faut savoir sur ces injections.

Egalement avec un lien en fin d'article vers une explication détaillée.

Depuis quelques temps, le bruit court que les gens « vaccinés » émettraient une adresse MAC par Bluetooth. Différents essais ont été faits, et qui tous semblent tendre vers le même résultat.

J’ai voulu en avoir le cœur net, car comme Saint Thomas, j'ai la fâcheuse tendance à ne croire que ce que je vois.

Pour bien comprendre la suite quelques précisions s’imposent pour les non informaticiens.

Tout d'abord et pour éviter les confusions, le Bluetooth n'a rien à voir avec le Wi-Fi, bien que les gammes de fréquences utilisées par les deux protocoles soient du même ordre de grandeur.

Une adresse MAC (de l'anglais Media Access Control, parfois nommée adresse physique, est un identifiant physique stocké dans une carte réseau ou une interface réseau similaire. À moins qu'elle n'ait été modifiée par l'utilisateur, elle est unique au monde.

Le MAC (acronyme de Media Access Control) n'a aucun rapport avec le Mac d'Apple (diminutif de Macintosh).

Toutes les cartes réseau ont une adresse MAC, même celles contenues dans les PC et tous les autres appareils connectés (tablette tactilesmartphone, consoles de jeux, réfrigérateurs, montres, etc. ...).

Autrement dit et pour faire simple tout appareil "informatique", et "connecté" qui dispose d’une interface (carte réseau) Bluetooth a, programmé dans ses entrailles par le constructeur, une adresse MAC unique et qui lui est propre.

ET SURTOUT différente pour chaque appareil. Ce qui, en accédant à cette adresse MAC, permet d’identifier spécifiquement chaque appareil. Et donc de communiquer avec lui et seulement lui. Dans le monde informatique, par exemple sur les smartphones et ordinateurs il y a deux conditions préalables :

  1. Il faut que chaque appareil ait activé le bluetooth, et accepté qu'il soit "visible" par tout autre appareil sur le réseau.
  2. Que l'appareil qui cherche à communiquer avec le premier demande l'autorisation de communiquer et que le premier l'y autorise. (De s'appairer).

Lorsque c'est fait, les deux appareils peuvent échanger toutes sortes de données, documents, photos, etc… dans les deux sens. Il y a donc une "sécurisation" du partage de données dans le cas "normal".

Venons-en à nos "vaccinés".

En ce 26 décembre 2021, je me trouve au milieu d'un marché de Noël, celui d'Annecy en l'occurrence, qui ne demandait le pass nazitaire que lorsqu'on voulait s'asseoir pour consommer, la muselière étant en revanche obligatoire.

Pas de képi de SS à l'horizon, j'y suis allé, sans pass, ni muselière, mais j'ai lancé les applis de détection Bluetooth préalablement installées. Il y avait environ 200 personnes qui y déambulaient en cette fin d’après-midi, dans un rayon d'une centaine de mètres.

 L'une des applications (le lien ci-dessous concerne les smartphones Androïd) permet de filtrer les résultats par catégorie d'appareils ce qui est particulièrement intéressant.

La suite de l'article est ici

Après avoir lu l'article en entier, vous pouvez avoir une explication encore plus détaillée ici

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article