Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'information alternative et de la santé naturelle

Bisphénol A : l'INSERM reconnaît la dangerosité à faible dose

12 Novembre 2010 , Rédigé par motarcs Publié dans #Environnement, pollutions, climat

Bisphénol A : l'INSERM reconnaît la dangerosité à faible dose

Camouflet cinglant pour les agences de sécurité sanitaire française (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, AFSSA) et européenne (Agence Européenne de Sécurité Sanitaire de l'Alimentation, AESA). Le rapport préliminaire publié par l'INSERM sur la toxicité du BPA en matière de reproduction, base son analyse sur l'ensemble de la littérature scientifique publiée et non sur la poignée d'études publiées par les scientifiques travaillant pour l'industrie chimique, contrairement à ce que l'AFSSA et l'AESA ont préconisé pendant des années, en écartant ainsi la quasi-totalité des études publiées.

Ce rapport reconnaît que la période de la gestation est la période critique et que les expositions à des doses très inférieures à l'actuelle Dose Journalière Admissible (DJA) induisent des effets chez l'animal, pouvant se manifester éventuellement sur plusieurs générations.

Il appartient maintenant à l'AFSSA de s'appuyer sur ce rapport pour diminuer la DJA, au minimum d'un facteur 50 000, comme l'application des règles en la matière devrait conduire à le faire. Cela revient de fait à interdire le BPA dans les plastiques alimentaires qui sont la source prédominante de contamination de l'homme, comme plusieurs états américains l'ont déjà décidé.

Les députés doivent se prononcer la semaine prochaine sur le sujet. Il est maintenant de leur responsabilité de prendre cette décision de protection de la santé de l'enfant et ainsi du futur adulte, laquelle s'impose au vue des données scientifiques actuelles.

André CICOLELLA
04.06.2010
porte-parole du Réseau Environnement Santé



http://www.reseau-environnement-sante.fr/ressources/mediatheque/144-communique-de-presse-3-juin-2010-bisphenol-a-linserm-reconnait-la-dangerosite-du-bpa-a-faible-dose-.html

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article