Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'information alternative et de la santé naturelle

Changement climatique : chaud ou froid ?

22 Novembre 2010 , Rédigé par motarcs Publié dans #Environnement, pollutions, climat

Dans ce sujet, ôh combien "brûlant", nous avons tous entendu parler du Professeur Claude ALLEGRE qui a eu le "malheur" de faire cavalier quasi seul en France CONTRE le "consensus" du réchauffement climatique dû au CO² humain.

Or, contrairement aux apparences "notre" Professeur, qui a aussitôt été taxé de toutes sortes d'adjectifs plus ou moins méprisants, sinon grossiers, Claude ALLEGRE n'est de loin pas le seul à dire le contraire du "consensus" officiel.

Il y a autant de scientifiques compétents dans un camp que dans l'autre.

Le problème, en tous points identique à celui que l'on retrouve dans d'autres domaines, celui que l'on "entend", est celui qui réussit à "s'approprier" les médias.

A foce de matraquer les gens.... on finit par leur faire croire ce que l'on répète inlassablement... même si c'est un odieux mensonge.

Lénine n'a-t-il pas dit : "Répétez un mensonge, assez fort et assez longtemps, il finira par devenir LA vérité"....

Entre autres personnages, chercheurs, scientifiques, tout aussi qualifiées que ceux qui ont signé la déclaration du GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat), on trouve, entre autres Jacques DURAN, Directeur de Laboratoires au CNRS, entre d'autres multiples fonctions.

On trouvera son étude particulièrement détaillé ici : 

http://www.pensee-unique.fr/effetdeserre.html

Toutes les rubriques "Chroniques" sont très intéressantes, et méritent d'être visitées.

Tout ceci pour dire qu'il est très imprudent de vouloir asséner des "vérités" définitives sur des bases insuffisantes, comme le fait  le GIEC.

Avoir une opinion sur quelque chose (comme le réchauffement) et faire en sorte de fabriquer de toutes pièces les preuves de ce qu'on avance, relève autant de la malhonnêteté intellectuelle (et dans ce cas précis financière, via les taxes carbone) que de la manipulation de masse.

Dans un cas comme dans l'autre, condamnable.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article