Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'information alternative et de la santé naturelle

Le début du naufrage du dogme du fluor

18 Janvier 2012 , Rédigé par motarcs Publié dans #Alimentation, nutrition, diététique

De plus en plus de dentistes prennent du recul avec l'eau fluorée dont on vante depuis belle lurette les mérites pour la bonne conservation des dents.

Pis, la fluoration chimique utilisée pose un grave problème de santé.

"La fluoration de l'eau est non seulement inefficace, mais elle cause des dégâts aux dents", selon Alexander CAREE, ancien dentiste de la Marine Royale Australienne et qui travaille dans le privé depuis 20 ans.

Lors de la formation des futurs dentistes, ces derniers imaginent que le produit qu'on leur demande d'utiliser est du fluorure de calcium et qu'il répond à des critères pharmacologiques précis. Or, tout au moins à New-York, le fluorure utilisé en art dentaire est obtenu à partir d'acide fluorosilisique, un sous-produit de la fabrication des fertilisants phosphatés... Lorsqu'il ne s'agit pas ailleurs d'un autre sous-produit, encore bien moins "recommandable"....

Voici d'ailleurs un extrait de ce que tout un chacun peut trouver sur Wikipedia à ce sujet :

Toxicité  : Le fluor est toxique pour l’homme :

  • < 0,05 mg/kg/jour : bénéfique pour les dents (prévention de la carie dentaire) ;
  • 2 mg/jour : risque de fluorose dentaire ;
  • 10 à 40 mg/jour : fluorose du squelette ;
  • 20 à 80 mg/jour : fluorose ankylosante ;
  • 100 mg/jour : retard de croissance ;
  • 125 mg/jour : altération rénale ;
  • 200 à 500 mg/jour : dose létale.

Des enfants ayant avalé leur dentifrice en se brossant les dents pendant une longue période ou qui ont mangé du dentifrice présentent parfois des intoxications au fluor ; d’où l’intérêt de bien expliquer aux enfants qu’ils doivent recracher le dentifrice et pourquoi ils doivent le faire.

L'Organisation mondiale de la santé, dans un rapport de novembre 2006, attire l'attention sur les dangers des doses excessives de fluor dans l'alimentation et explique comment fabriquer et utiliser des filtres permettant de neutraliser le fluor dans l'eau de boisson26.

L'utilisation de fluor dans les camps de concentration a été rapportée par Joseph Borkin dans son livre The Crime and Punishment of I.G. Farben : « La Gestapo avait peu de soucis de l’état de la denture des enfants… leurs scientifiques avaient trouvé que le fluor pouvait rendre stérile et qu’il générait une calme soumission. »

On voit ici un bel "excercice de haute voltige" qui consiste à prétendre sans sourciller qu'un produit toxique pour l'homme peut être bénéfique POUR TOUT LE MONDE, et plus spécifiquement TOUS les enfants à faible dose !!!

Le nombre de témoignages contre le fluorure ne cesse d'augmenter. David Kennedy, ancien président de l'académie de médecine orale et de toxicologie du Canada, qui faisait autrefois la promotion du fluor déclare aujourd'hui : "L'eau fluorée drogue les enfants à un degré tel que ce serait une énorme faute professionnelle pour un médecin ou un dentiste de la prescrire.

Toujours aux USA, le président de l'Association de l'Etat de New-York contre la fluoration déclare:

"Le Conseil National de la recherche a rapporté que le fluorure, même dans les proportions utilisées pour la fluoration de l'eau, peut endommager les os et les dents, perturber la fonction thyroïdienne, nuire aux reins, et des études montrent qu'il est possible qu'il soit lié à une baisse du QI et au cancer".

Plusieurs chercheurs viennent en renfort de ces déclarations. Jennifer LUKE, de l'université de Surrey (GB) constate que "le fluorure se stocke dans la glande pinéale et diminue la production de mélatonine chez les animaux".

En 2006 Elise BASSIN, doctorante de l'université Harvard, exposait dans sa thèse, sans que personne ne la contredise, que le fluorure augmentait le risque d'ostéosarcomes (un type de cancer des os) chez les garçons et les jeunes hommes notamment.

Que faudra-t-il encore pour convaincre les populations que la meilleure façon d'avoir de "bonnes dents" et un bon squelette consiste à s'alimenter avec une alimentation naturellement riche en calcium VEGETAL (et non pas laitier !!!) et avoir une hygiène bucale et une hygiène de vie adaptées.

Voir aussi me autre article sur ce sujet  et la suite ici

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article