Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'information alternative et de la santé naturelle

Mise au point sur le Médiator

6 Mars 2011 , Rédigé par motarcs Publié dans #Medecines, Recherches, Ethique

Le 15 janvier 2011 l'inspection générale des affaires sociales (IGAS) rendait son rapport sur le Médiator des laboratoires Servier.

Réservé à l'origine aux diabétiques en surchage pondérale, il a par la suite fréquemment été prescrit aux patients désireux de perdre du poids, ce qui a causé en France plus de 500 morts. Le chiffre exact restant à déterminer....

Dans cette expertise, l'Igas s'étonne de "l'incompréhensible tolérance" dont le Médiator a bénéficié alors qu'il devait être retiré du marché depuis plus de 10 ans.

Suite à cette critique éloquente, Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé prononce un discours, très persuasif, sur sa volonté de changer le système d'évaluation et de régulation.

Lui-même ministre de la Santé et des solidarités de juin 2005 à mars 2007, a pourtant tout fait pour aider la promotion du Gardasil, très critiqué par toute l'Europe.

A l'époque il considère que ce vaccin est une "avancée majeure de santé publique".

Avant de quitter ses fonctions, en 2007, il déclare à l'Assemblée nationale "qu'il n'a pas voulu perdre de temps et attendre que la HAS (Haute Autorité de Santé) rende son avis". Pourquoi était-il si pressé ???

Et comment pourra-t-il expliquer l'intervention de Nora BERRA, actuelle secrétaire d'Etat chargée de la santé auprès du ministère du Travail de la Santé et de l'Emploi ? Cette immunologue de formation qui a travaillé pour trois laboratoires, dont Sanofi endtre 1999 et 2009, a déclaré au sujet du Médiatoir : "Il faudra voir la relation d'imputabilité entre le médicament et ses effets". Elle émet donc des réserves sur le lien entre la consommation de l'antidiabétique et les décès.

"Madame BERRA confirme ce que dit Servier [...] Je demande au Premier ministre de constater qu'il s'est trompé en la nommant. S'il ne veut pas s'encombrer d'un nouveau conflit d'intérêts, il doit s'en séparer...", réagit immédiatement Gérard BAPT, député PS de Hte-Garonne et médecin cardiologue.

La secrétaire d'état, également accusée par le Canard Enchaîné d'avoir touché ses indemnités d'élue à Lyon, alors qu'elle bénéficiait d'arrêts maladie sur plusieurs mois du 23 mai au 6 novembre 2008, a qualifié ces propos "d'insinuations malveillantes" et de "polémique politicienne stérile".

"Petit" détail supplémentaire, mais d'importance, révélé dans Nexus n° 73 :

L'AFFSAPS (l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) dépend à hauteur de 80 % (QUATRE-VINGT POUR CENT !) de l'industrie pharmaceutique pour son financement !!!

Vous avez dit conflit d'intérêt ???

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article