Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'information alternative et de la santé naturelle

Souffler dans l'éthylotest n'est pas forcément innocent

14 Janvier 2013 , Rédigé par motarcs Publié dans #Environnement, pollutions, climat

Mais pas parce qu'il risque de virer de couleur à cause de votre alcoolémie, mais parce qu'il contient des substances pour le moins "contestables"....

On les savait déjà dangeureux pour l'environnement du fait de la présence de chrome VI, substance classée CMR (cancarogène, mutagène, reprotoxique) par l'European Chemicals Agency.

Mais ils présentent aussi des risques liés à leur utilisation. Une étude publiée par l'Agence des centres antipoison et de toxicovigilance à la demande de la Direction générale de la Santé (DGS) passe en revue les 156 incidents répertoriés dus à l'utilisation des éthylotests.

Ces incidents portent sur une mauvaise utilisation (croqués, ingérés .... !), mais aussi de mauvais conditionnements donnant lieu à des expositions nocives au contenu des éthylotests composés de chrome, d'acide sulfurique, de sel ou de gel de silice, de nitrate de potassium.

119 cas ont été accompagnés de symptômes (érosion de la muqueuse de la bouche, kérarite, etc.) surtout dus à la forte concentration d'acide sulfurique.

Le rapport du Centre antipoison

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article