Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'information alternative et de la santé naturelle

Vaccinations : les avis convergents de médecins et de scientifiques prestigieux

4 Décembre 2010 , Rédigé par motarcs Publié dans #Vaccinations

En ce début d'hiver, avant que les gouvernements ne nous remettent sur le tapis l'impérieuse nécessité de nous protéger du fantasme des dangers de la grippe, voici des extraits de diverses publications de spécialistes renommés dans des disciplines on ne peut plus officielles et de circonstance.... mais dont on ne trouve pas l'écho dans les antichambres de nos médecins généralistes ni sur les tables de notre chère sécurité sociale qui aurait pourtant tout à y gagner.... Si après avoir lu ceci vous pensez encore que la vaccination a une quelconque utilité..... libre à vous, mais vous ne pourrez plus dire : "je ne savais pas" ....

Professeur Georges DICK, British Medical Journal, juillet 1971

" Le mythe pasteurien de l'origine bactérienne des maladies a figé dans la certitude matérialiste la médecine, qui a suivi le chemin facile des petits esprits, de ceux qui voient l'ennemi partout, le tuent à l'arme antibiotique ou le trompent par ruse vaccinale."

Dr Jean ELMIGER, Lausanne, dans Enfin en finir avec Pasteur, 2005

"Aucun historien des sciences digne de ce nom ne conteste le fait que Pasteur s'est trompé sur de très nombreux points. Aucun ne conteste non plus son opportunisme, les nombreuses entorses à la méthode qu'il professait, ou encore le pillage d'autres chercheurs [...] Il est évident que l'engouement pour l'aventure vaccinale est très largement

mercantile, car les vaccins sont à l'origine de profits fabuleux. Cela tient sans doute au formidable crédit de son idée de base : la maladie vient de l'extérieur !"

" Quand un car dégringole un ravin avec 50 écoliers à bord, le drame fait la une des journaux dans le monde entier. Les centaines d'enfants tués ou rendus malades à vie, chaque année par le B.C.G. restent anonymes.... La poule aux oeufs d'or de l'institut Pasteur finirait en court-bouillon. Le corps médical ne doit en aucun cas en être informé !"

" Et pourtant, chaque fois qu'un enfant est terrassé dans les premières semaines de sa vie par une "méningite virale" on est en droit de suspecter le B.C.G., même si l'autopsie confirme le diagnostic classique d'encéphalite foudroyante.... Si le médecin responsable d'une telle horreur est conscient du rapport de cause à effet, il est un criminel éclairé, et un lâche pour n'avoir pas parlé. S'il ne saisit pas le rapport, il est un dangereux imbécile prêt à la récidive..."

" La quasi totalité des cas de poliomyélite recensés aux E.U. de 1980 à 1994 a été causé par l'administration du vaccin oral B.C.G. atténué."

Dr Jacques LACAZE dans Enfin en finir avec Pasteur, 2005

" La vaccination est une chose monstrueuse; elle est le résultat malencontreux de l'ignorance et de l'erreur. Elle ne devrait avoir aucune place ni en hygiène ni en médecine... Il ne faut pas croire à la vaccination; le monde entier est plongé dans l'illusion. La vaccination n'a aucune base scientifique; il s'agit d'une désastreuse superstition dont les conséquences peuvent se mesurer dans la et des larmes sans fin".

"Les idées pasteuriennes propagées et enseignées comme un cathéchisme d'enfant de cheour font reculer l'intelligence et donc la civilisation".

Dr Carlo RUTA, professeur de Materia Medica à l'université de Pérouse en Italie; New York Medical Journal, 1899

" Les vaccins donnent les maladies, en créent de nouvelles et propagent la mort. La preuve scientifique qu'une provocation artificielle d'une maladie empêche l'apparition d'une maladie naturelle n'a jamais été établie. Comme médecin, je m'élève contre ces vaccinations et proteste contre le mythe de Pasteur."

Dr Leonar HAYFLICK, professeur de microbiologie à l'université de Stanford; 1972

" Le risque de souffrir de complications sérieuses provenant des vaccins contre la grippe est beaucoup plus grand que la grippe elle-même."

Dr William FROSEHAVER

" C'est une grande insulte face au système immunitaire d'un enfant que d'introduire dans son sang les protéines étrangères ou les virus vivants dont sont composés les vaccins d'aujourd'hui."

Dr Bernard RIMLAND, directeur et fondateur du Autism Research Inst. Of San Diego

" Pendant 23 ans, j'ai observé que les enfants non vaccinés étaient plus sains et plus robustes que les enfants vaccinés. Les allergies, l'asthme et des perturbations comportementales étaient clairement plus fréquentes chez mes jeunes patients vaccinés. D'autre part, les premiers n'ont pas souffert plus souvent ou plus dévèrement de maladies infectieuses que les autres."

Dr Anthony MORRIS, virologiste, ancien chef du contrôle vaccins, gouvernement E.U.

" La présence d'un oedème cérébral chez les enfants en bas âge qui meurent très peu de temps après une vaccination contre l'hépatite B est inquiétante... Les enfants de moins de 14 ans ont plus de chance de mourir ou de souffrir de réactions négatives après avoir reçu le vaccin de l'hépatite B que d'attraper la maladie."

Dr Vijendra SINGH, professeur d'immunologie

" Il n'existe pas de preuve scientifique sur l'utilité des vaccins".

"Aucun cours relatif à la vaccination n'est dispensé dans les facultés de médecine françaises."

Dr J.W. HODGE, ans son livre The Vaccination Superstition 

 "On pense habituellement que c'est grâce au vaccin Salk que l'épidémie de poliomyélite, qui frappa les enfants américains dans les années 1940 - 1950 a pris fin. Il n'existe pas de preuve scientifique indiquant que c'est le vaccin qui a fait disparaître la maladie. La polio a aussi disparu des autres parties du monde où il n'était pas utilisé."

"Certaines souches de vaccins peuvent être impliquées dans des maladies dégénératives telle que l'arthrite rhumatoïde, la leucémie, le diabète et la sclérose en plaques."

Dr Robert MENDELSOHN , pédiatre (~1990)

" Si l'on connait les dangers à court terme de la plupart des vaccins, on ignore les conséquences à long terme de l'injection de protéines étrangères dans le corps de l'enfant. Fait encore plus choquant, personne ne tente réellement de les découvrir."

" Qui aujourd"hui meurt du tétanos ? On tait soigneusement le nombre de personnes décédées qui étaient pourtant à jour de leurs vaccinations, tandis que des milliers de personnes non vaccinées continuent à bien se porter en se piquant aux rosiers fumés au crottin de cheval."

"Les campagnes publicitaires en faveur des vaccins représentent un endoctrinement digne du meilleur lavage de cerveau.... On utilise tout d'abord la désinformation, avec trucage des chiffres statistiques et amalgame savant de l'effet protecteur du vaccin avec d'autres affections et une annonce de possibilité de contagion totalement fantaisiste. Ensuite, on sème la terreur, pour faire croire à l'ensemble de la population que telle maladie est effroyable, mettant au même rang de gravité une banale rougeole et une poliomyélite paralysante. Ensuite, on procède à la banalisation de l'acte vaccinal."

Dr Eric ANCELET , dans Enfin en finir avec Pasteur, 2005

" Nous disposons de plus en plus de faits scientifiques qui tendent à démontrer que les vaccins sont en grande partie responsables de nombreuses maladies, comme l'autisme, la fatigue chronique, la fibromyalgie, le lupus, la sclérose en plaques, l'arthrite rhumatoïde, l'asthme, le rhume des foins, les infections chroniques de l'oreille, le diabète de type 1, et bien d'autres maladies encore."

Dr Léonard G. HOROWITZ , dans H5N1 : un conflit sans guerre, 2007

" Toxiques et dangereux, ils s'accumulent dans le corps, avec le risque entre autres de maladies neurologiques. Les modes de production génétique des vaccins, à base de cellules cancérisées, présente également une source de dangers potentiels."

"Avec une politique de profits à tous crins, nous avons ruiné la santé d'une génération d'enfants, ainsi que les espoirs et les rêves d' 1 enfant sur 87 (autisme), de 15% d'enfants atteints de troubles de l'attention, de 1 enfant sur 6 souffrant de troubles de l'apprentissage, de 1 enfant sur 9 souffrant d'asthme, de 1 enfant sur 50 souffrant de diabète insulino-dépendant, de 1 - 2% d'enfants décédés (mort subite du nourrisson), de 250 000 vétérans de la guerre du golfe atteints de maladies chroniques avec 40 000 décès (même parmi les soldats qui n'ont pas quitté le pays)."

Dr Kris GAUBLOMME, dans Les Vaccins, utiles ou dangereux ?, Le Vif, nov. 2008

" Ce n'est pas une pratique médicale censée que de risquer sa vie en se soumettant à une intervention probablement inefficace afin d'éviter une maladie qui ne surviendra vraisemblablement jamais."

Dr Andrew MOULDEN , spécialiste en neuropsychiatrie, 2008

"Tous les vaccins sont susceptibles de causer les mêmes dommages ischémiques (obstruction d'ordre vasculaire) et l'autisme."

Professeur Louis Claude VINCENT

" En multipliant les vaccinations, nous augmentons le risque d'introduire des antigènes apparentés à des molécules de l'organisme, créant ainsi des maladies auto-immunes dont la fréquence ne cesse d'augmenter. Où se trouve le bénéfice dans le fait, par exemple, de protéger l'enfant contre une maladie aussi bénigne que les oreillons s'ils doivent ensuite souffrir toute leur vie d'un diabète insulinodépendant ?"

" Dans plusieurs pays en voie de développement, on s'était imaginé qu'avec une seule campagne de vaccination, on arriverait à résoudre le problème. Or, dans plusieurs de ces pays, la fréquence de ces maladies a augmenté, allant même jsuqu'à quintupler depuis la vaccination."

Michel GEORGET, biologiste, dansVaccinations, devons-nous réviser nos concepts, 2009

" Aucune enquête épidémiologique d'envergure n'a jamais été réalisée pour connaître la fréquence des accidents causés par les vaccinations. Par voie de conséquence, le rapport béénfice/risque, sur lequel s"appuinet de nombreux auteurs pour dire qu'il faut continuer à vacciner malgré les accidents qu'ils décrivent, n'a jamais été établi, pas plus d'ailleurs que le rapport coût/bénéfice."

" Nous commençons à payer les conséquences des vaccinations contre la rougeole et la rubéole dont les scientifiques avaient prévu il y a 25 à 30 ans, qu'ellesrisquaient de déplacer les maladies vers l'âge adulte, période où elles sont plus graves."

"Diphtérie, Tétanos, Polio ? Si ces maladies devaient à nouveau se manifester, il faudrait sortir de l'anonymat dans lequel il a été maintenu, le traitement DELBET-NEVEU-FUMERON par le chlorure de magnésium."

Dr Marc GIRARD, consultant, 2009

" Les vaccins peuvent causer l'arthrite chronique évolutive, la sclérose en plaques, le lupus systémique értyhémateux, le Parkinson et le cancer."

Dr H. BUTTRAM et J.HOFFMANN

" La plupart des personnes sont mortes de la variole qu'ils ont contractée après avoir été vaccinées."

Dr G.DETTMAN

" LE déclin du tétanos en tant que maladie commença bien avant l'introduction de l'antitoxine dans la population."

Dr TORCH , Neurology, 1982

" Le lancement du BCG est un modèle de gangtérisme économique, une gigantesque et malhonnête opération commerciale. Rien ne manque au scénario : un inventeur farfelu, des expériences de laboratoire truquées, un vernis pseudo-scientifique, des statistiques tronquées, une publicité éhontée, l'appui acheté des mandarins, et, surprême astuce, la gratuité du produit... financé par le contribuable ! Tout cela ne sort pas de l'ordianire; le public français est habitué aux scandales. Mais ce sui est particulier au BCG, et qui atteint des sommets de machiavélisme, c'est l'ultime manoeuvre, réussie, de coercition diabolique imaginée par les promoteurs, le Conseil de la République, l'obligation vaccinale du BCG."

Dr Louis DE BROUWER , Vaccination, Erreur médicale du siècle

" Le système immunitaire s'avère particulièrement endommagé à la suite des vaccinations de routine..."

" Que la vaccination soit obligatoire ou non, vacciner de force c'est violer, y collaborer est meurtrier."

Dr SCHEIBNER , expert australien

"Après l'échec retentissant du vaccin Salk au Massachussets, (75% des cas paralytiques avaient pourtant reçu 3 doses ou d'avantage du vaccin), une parade géniale fut trouvée pour sortir l'industrie pharmaceutique deu pétrin (Life Science) : on décida de nouvelles normes pour l'établissement du diagnostic de la polio."

Dr Yves COUZIGOU

" Depuis 1957, l'OMS ne recense dans les statistiques que les formes paralytiques de poliomyélite, alors qu'avant la vaccination, toutes les formes de polio étaient incluses, ce qui permet de faire apparaître une régression des cas qui est loin d'être la vérité."

Professeur GREENBERG

" Si le principe de la vaccination était concevable au début du XXème siècle du fait que le monde médical et scientifique ignorait pratiquement tout de la biologie moléculaire, des virus et des rétrovirus endogènes ou exogènes et du princip de la recombinaison de ces derniers, il en va tout autrement depuis quelques décennies. Continuer à vacciner des populations entières, depuis 1978 des sentaines de millions d'individus, constitue non seulement une erreur, mais également un acte criminel, véritable génocide, à l'échelle planétaire."

Dr Garcia SILVA, Le Maroc Médical, n° 43

" L'introduction volontaire et non nécessaire de virus infectieux dans un corps humain est un acte dément qui ne peut être dicté que par une grande ignorance de la virologie et des processus d'infection. [...] Le mal qui est fait est incalculable."

Professeur R. DELONG, virologue et immunologue de l'université de Toledo aux Etats-Unis.

"En 1945, la Hollande était le pays d'Europe le plus touché par le fléau tuberculeux. En 1974, sans jamais avoir eu recours au BCG, la maladie y a totalement disparu. A l'inverse, le fléau tuberculeux reprenait de la vigueur partout où le BCG est encore pratiqué."

Bulletin statistique du ministère de la Santé publique et de la Sécurité Sociale, n° 1, 1974

" Le pire vaccin de tous est celui contre la coqueluche. [...] Il est responsable d'un grand nombre de morts et d'un grand nombre de dommages cérébraux irréversibles chez les nouveaux-nés."

Dr Hubert BOENS

" La vaccination est la plus grande escroquerie médicale de tous les temps."

Dr Jane ORIENT, médecin, directrice de l'Association des médecins américains et chirurgiens

"Comme dans les livres saints, le dogme est installé sans faille."

Dr Harris COULTER, Vaccination Social Violence and Criminality

" Le drame c'est que les hommes sont aveugles au point de ne plus être accessibles qu'à l'erreur. Et les hôpitaux et les cimetières sont pleins de gens qui ont accepté avec stisfaction, de se laisser assassiner stupidement par la malveillance de la seule force qu'ils ont cultivée avec soin : la force de leur IGNORANCE."

Professeur R. BASTIN , Concours médical, 01.02.1986

" Les micro-organismes inoculés à travers toutes les barrières naturelles ont été bricolés de telle manière que les majorité des individus développe des pathologies chroniques dont les symptômes ne sont pas faciles à rattacher à la cause initiale."

Antoine FLAHAUT, directeur de l'Ecole des hautes études en santé publique, juillet 2009

"J'appelle ça de la vaccinomanie. Nous sommes arrivés à un point qui n'est plus défendable sur le plan scientifique. Introduire de nouveaux vaccins dans le corps sans savoir comment ils pourront affecter dans le temps lesfonctions du système immunitaire frise la criminalité."

Je crois que tout esprit lucide devrait considérer en son âme et conscience que les opposants à la vaccination ne devraient plus être considérés comme des suppots de sectes obscurantistes et irresponsables, puisqu'une abondante littérature émanant de sommités scientifiques NON DEPEDANTES et dénonçant avec mille preuves à l'appui la supercherie criminelle, inonde depuis plus d'une demi-siècle le marché du livre.

Mais comme toute religion, bien peu, parmi l'immense majorité des moutons empêtrés dans leurs peurs ou leur manque d'intégrité, ont le courage de seulement s'informer ailleurs que chez les "prêtres" vendus au système.

Continuer à céder à la panique insufflée vicieusement aux parents afin qu'ils mènent leurs enfants à la roulette russe de l'abattoir vaccinal fait participer les responsables à un vrai géncide légalisé.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article