Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog de l'information alternative et de la santé naturelle

Thérapies naturelles pour aller VRAIMENT mieux

Dans ce groupe de pages paraîtront progressivement des remèdes ayant depuis très longtemps fait leurs preuves et surtout, à la portée de tout le monde, pour pouvoir remédier facilement à des déséquilibres ponctuels ou passagers, voire chroniques.

 

Nous y traiterons l'homépathie, la phytothérapie, l'aromathérapie, et plus généralement toutes les thérapies non chimiques, que nous présenterons pour les plantes avec leurs indications, précautions éventuelles et leur posologie habituelle.

 

Mais tout d'abord, voici quelques points qu'il me semble essentiel de rappeler.

 

Prétendre vouloir traiter les maladies sans se soucier des habitudes alimentaires est du véritable charlatanisme, une grande partie de ces maladies est due à des aberrations alimentaires.

 

Une multitude de régimes prétend apporter chacun la solution miracle au problème spécifique de tout un chacun. Et chacun se réclame d'obtenir des succès avec la plus extrême facilité, sans effort !

 

Comment y voir clair dans ce méli-mélo où se rencontrent les théories les plus fantaisistes et contradictoires.

 

Il est certain que pour tout régime abordé, aussi déséquilibré soit-il, il y  a toujours deux phases :

 - une phase de choc métabolique avec désintoxication, ce qui amènera automatiquement une amélioration de l'état général,

 - suivie d'une phase de carences tendant à s'aggraver dans le cas où le régime serait inadapté.

 

Voyons déjà quels sont nos plus gros "ennemis" alimentaires :

 

1) Le sucre (saccharose), surtout blanc (donc raffiné) qui n'a été introduit dans l'alimentation humaine qu'à partir du XXème siècle. Il est notamment responsable de déminéralisation, cellulite, dérèglements hépato-pancréatiques, et du blocage des synthèses vitaminiques au niveau intestinal.

 

2) La viande, dont la consommation quotidienne ne remonte qu'à l'après-guerre, génératrice de maladies cardio-vasculaires, hypertension, lithiase, constipation, cancer, kystes et phénomènes arthrosiques en général.

A noter que le veau et le poulet sont les viandes les plus trafiquées, qu'il convient de boycoter, seul moyen de faire cesser cette production honteuse au mépris de la santé publique.

 

3) Les charcuteries qui sont un poison violent pour l'organisme, sans parler de leur falsification (y compris le jambon blanc)

 

4) Les graisses cuites hautement cancérigènes qui donnent des molécules "trans" que l'organisme est incapable de traiter. A éliminer donc au minimum toutes les fritures.

 

5) Les huiles raffinées, dénaturées par des méthodes d'hydrogénation chimiques dangereuses à long terme.

 

6) Le pain blanc qui n'est que de l'amidon qui a perdu tout le pouvoir nutritif du son avec ses acides aminés et ses minéraux.

     Le pain doit nécessairement être GRIS et au LEVAIN pour mériter ce nom. Il faut aussi varier le blé avec l'orge, le seigle, etc.

 

7) Gâteaux secs et pâtisseries industrielles sont bourrés de produits chimiques et dont le principe même est nocif, surout chez les enfants.

 

8) Les glaces

 

9) Les conserves et préparations industrielles.

 

Ce qui est présenté par les "autorités du système de maladie organisée" (par la voix du PNNS et celle de son "éminent" ntutritionniste en chef Serge HECKBERG), comme une alimentation "équilibrée" (vous savez : 5 fruits, 5 légumes et 3 yaourts par jour, sans oublier de boire au moins 2 litres d'eau par jour) n'est qu'une utopie intellectuelle qui ne tient compte ni des facteurs climatiques et régionnaux, ni de la diversification des métabolismes.

Il s'agit plus d'un dogme, de religion culinaire et autres théories fumeuses caloriques et vitaminiques qui ne repose que sur l'argent que ces dogmes rapporteront à leur "gourous".

 

Pour quantifier quelque peu nos infractions personnelles à la Vie, voici un classement très simplifié des aliments.

 

Les aliments BIOGENIQUES (qui donnent la vie) : graines, noix, jeunes légumes, germes et jeunes pousses (luzerne, haricots, pois, lentilles, tournesol, soja, sésame, maïs, sarrasin, millet, seigle, avoine, orge, blé, etc.)

 

Les aliments BIOACTIFS (qui entretiennent la vie) : Ce sont les légumes et les fruits frais et de saison, les oeufs frais.

 

Les alimentas BIOSTATIQUES (qui ralentissent la vie) : Légumes cuits, et tout ce qui est dévitalisé par la cuisson, le vieillissement ou la congélation.

 

Les aliments BIOCIDIQUES (qui détruisent la vie), se sont les aliments raffinés, conditionnés, surgelés, stockés, les agents chimiques, le sucre blanc, la farine blanche, la viande.

 

De ce classement il ressort en guise de conclusion que :

 

1 - Il est nécessaire de manger le plus vivant possible. On ne fait pas de la vie avec de la mort !

 

2 - Pour celà, manger des graines germées, des jeunes pousses et des crudités au début de chaque repas.

 

3 - En plat de consistance, mélanger des céréales, des légumes cuits et des légumineuses

 

4 - Ne faire cuire ses aliments qu'à basse température (à la vapeur douce), de préférence dans des cocotes en acier inoxydable afin de préserver les acides aminés et les vitamines.

 

5 - Ne pas mélanger plus de 3 types d'aliments dans un même repas.

 

6 - Eviter les plats compliqués, les sauces élaborées, la gastronomie et les plats industriels.

 

7 - Ne pas associer la viande et le fromage dans un même repas. Attention, les végétariens abusent souvent de pain et de fromage, ce qui cause un encrassement de l'organisme.

 

8 - Si l'on veut absolument maigrir, arrêter le pain, le beurre, le vin, les alcools, le café et manger UN SEUL TYPE D'ALIMENT PAR REPAS..... ou bien : marcher 30 kilomètres par jour !

 

9 - De temps en temps (ce qui ne veut pas dire 3 fois par semaine...) ne pas hésiter à faire un écart qui bouscule le métabolisme et maintient le pouvoir d'adaptation.

 

10 -  Le grignotage continu résulte d'un déséquilibre alimentaire qui entraine fermentations intestinales dangereuses et induit des maladies inflammatoires ou infectieuses, comme c'est souvent le cas chez de nombreux enfants.

 

11- Les fringales avec rupture totale de l'énergie sont le lot des grands intoxiqués et des grands consommateurs de sucreries. Ces troubles disparaissent en jeûnant ou en faisant disparaître les sucres.

 

 

A suivre ....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0