Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'information alternative et de la santé naturelle

Obésité infantile et probiotiques d'Activia, Actimel, et autres

6 Novembre 2010 , Rédigé par motarcs Publié dans #Alimentation, nutrition, diététique

Porc de yaourt

 

Non, il ne s'agit pas d'une erreur de frappe ou d'un lapsus, c'est le titre que donnait récemment le Canard Enchaîné à un article consacré au "pavé dans...le pot" jeté par un chercheur français dans la prestigieuse revue scientifique "Nature" de septembre 2009.

Pour Didier RAOULT, patron du laboratoire de virologie de l'hôpital de la Timone, à Marseille, les yaourts et autres boissons lactées farcis aux probiotiques que l'on nous fait avaler depuis près de vingt ans auraient leur part de responsabilité dans l'épidémie d'obésité qui frappe les enfants. Les probiotiques, vous savez, ce sont ces bactéries censées booster nos défenses immunitaires que Danone ajoute à la pelle dans certains yaourts.

On en trouve plus d'un milliard par pot d'Activia ou d'Actimel. Le hic, est que ces "bonnes bactéries, actives et vivantes", dixit Danone, sont les mêmes que celles utilisées depuis belle lurette dans les élevages industriels comme activateurs de croissance.

En clair, pour faire grossir à vue d'œil cochons et poulets.

Un porc gavé de probiotiques, c'est au moins 10% de plus sur la balance. Apparemment, ça semble marcher au moins aussi fort chez les humains.

Et Didier RAOULT de rappeler cette étude plutôt flippante :

En début d'année, des chercheurs ont comparé la flore intestinale des obèses et des non-obèses. Et là, surprise, les premiers étaient bourrés de probiotiques, ceux justement que l'on retrouve dans les yaourts "santé".

"On a autorisé pour l'alimentation humaine des activateurs de croissance utilisés dans les élevages, sans chercher à savoir quels en seraient les effets sur les enfants.", s'étonne le Professeur. Et celui-ci de réclamer dare-dare des études pour connaître le rôle précis de tous ces produits lactés dans l'épidémie d'obasité infantile.

D'autant que les enfants ont droit aux mêmes concentrations de probiotiques dans les yaourts que les cochons et les poulets.

Et l'article du Canard Enchaîné concluait par la question : Et si Danone cessait de tourner autour du pot ?

 

Il convient de remarquer de plus, que non seulement les probiotiques ajoutés par Danone ne sont pas sans conséquences, mais que les facteurs de croissance contenus dans le lait de vache (à partir duquel sont faits ces fameux yaourts !) sont eux aussi complètement disproportionnés par rapport aux besoins effectifs de l'enfant humain.

Le veau doit en effet multiplier son poids de naissance par HUIT en UNE année, alors que pour le petit d'homme, il lui faudra de nombreuses années pour en arriver là .....

 

Ce qui revient à dire que toute cette "mixture" dans son intégralité, que la présentation marketing nous définit comme un produit "santé", n'est bénéfique que pour la santé financière des vendeurs.... et qu'il est donc plus prudent, si nous voulons préserver la nôtre, de leur laisser dans le rayon....

 

Voir aussi nos autres articles sur le lait et ses autres méfaits

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article